Amy & Soul, Jour après jour

Je vous propose de suivre ici, jour après jour, la réalisation d'une silhouette découpée.
J'ajoute chaque jour le travail effectué la veille,
Jusqu'au vernis final...

Jour 1 - Jeudi 24 Janvier 2008
 
Pour une fois, je m'inspire au départ d'un personnage réel : Amy Winehouse, chanteuse de soul.
 
Je réalise d'abord des petits croquis rapides pour préciser mon idée de départ.















 


Puis j'agrandis, pour commencer à mieux structurer mon croquis et préciser les détails.
Et avant d'aller plus loin, j'effectue des recherches graphiques pour les contrastes du personnage
  A demain....

Jour 2 - Vendredi 25 Janvier 2008 
Merci d'abord pour les témoignages d'enthousiasme que j'ai reçu pour le feuilleton.
 
Est arrivée aussi une question par rapport à la dernière photo d'hier. J'utilise effectivement une photocopieuse quand je dois faire des recherches en série à partir d'un dessin de base. Elle est utile aussi pour les agrandissements.
 
Un autre outil très pratique, que l'on peut  voir sur ces photos : la table lumineuse. Je dessine sur une vitre. J'ai placé une lampe derrière. Cela me permet, en l'allumant, de reporter un dessin d'une feuille sur une autre par transparence.
 
 Aujourd'hui, je réalise le dessin définitif que je transposerai sur le contreplaqué.

Je travaille encore plus grand qu'hier pour préciser les éléments importants : visage, mains, pieds, détails du costume.Il est important à ce stade là de bien revoir les courbes, les directions et les proportions du dessin.
Je garde sous les yeux le petit croquis, pour veiller à conserver son dynamisme.  
  Demain, j'attaque le bois.
 
 
Jour 3 - Samedi 26 Janvier 2008
 
J'utilise un retroprojecteur pour projeter mon dessin sur le bois.
Ensuite, je le reprends entièrement car la projection et l'agrandissement déforment et accentuent les erreurs qui passent inaperçues sur un petit dessin. 
J'accorde beaucoup de soin à cette étape. Elle sera la base de tout mon travail de peinture.
Comme je travaille avec un crayon gras, quand le dessin est terminé, je le fixe à la résine acrylique.
Ceci afin d'éviter, pendant les opération suivantes, de faire de vilaines traces noires sur ce beau bois tout propre.
Un petit air de Dark Vador, peut-être....
 
La nuit pour sécher.... à demain. 
 
 
Jour 4 - Dimanche 27 Janvier 2008
  Souvent, je découpe avant de peindre. Mais pour ce sujet, j'ai senti plus approprié de peindre une bonne base noire et blanche d'abord, de sorte de ne pas être limité par la découpe.
 
- Je pense que je vais travailler de plus en plus de cette façon, d'ailleurs.
 
On voit bien pour les mèches de cheveux, par exemple, que le bois non découpé permet une écriture plus libre et expressive. 
  











































 Je pose ainsi la première couche de peinture,  en cherchant simplement à composer les principaux contrastes.
 
Je trouve en outre très agréable de partir de la teinte même du bois, qui me donne un ton moyen.
 
Une des caractéristiques de l'acrylique est sa transparence. La plupart des couleurs ne peuvent être obtenues avec une bonne finition qu'au bout de trois couches minimum. Et à condition de partir d'un fond d'une valeur approchante.
C'est tout l'intérêt de cette première couche noire et blanche.
 
 
Demain, ça va scier....

Jour 5 - Lundi 28 Janvier 2008
 
  Découpe & ponçage.





Chaque fois que je découpe une pin-up, cela me donne l'occasion de faire le ménage.


Je peux maintenant attaquer la deuxième couche de peinture. Je commence le travail de modelé de la peau en utilisant des tons de base, les subtilités viendront par la suite avec les glacis des dernières couches.


 
Un petit aperçu des documents sur lesquels je m'appuie, différentes photos pour des indications de couleurs et d'éclairages et mes dessins de référence.
 
L'utilisation de photos pour la peinture s'avère très utile, cela dit ce n'est pas sans danger.
Je veille à ce que la peinture garde son indépendance, qu'elle ait sa vie propre. 

On voit très bien ici l'aspect de cette nouvelle couche qui laisse  transparaitre celle en noir et blanc.
 
 
 
 
 
 
Nous verrons par la suite cette zone évoluer au fil des couches.







A demain....
 
Jour 6 - Mardi 29 Janvier 2008
 
Programme du jour : 
Fin de la deuxième couche et troisième couche pour toute la peau.

C'est parti pour une bonne journée de peinture ! 


La peinture acrylique sèche très vite.
Pour  réaliser les dégradés de couleur, (passer les couleurs les unes dans les autres), j'utilise la  technique dite des "pinceaux en bouquet", un pinceau par couleur, pour pouvoir travailler la peinture dans le frais.
 
(C'est peut-être de là que vient l'expression "se mélanger les pinceaux") 

Voila la même zone qu'hier avec une couche de plus.
La pratique permet d'anticiper sur ce que vont donner les couches à venir 

Demain, je sors l'aérographe...
 
Jour 7 - Mercredi 30 Janvier 2008
   
Aérographe 
 
Je travaille la peinture surtout au pinceau et à la brosse.
J'utilise l'aérographe en technique d'appoint et c'est l'alliance de ces différents outils qui me donne le résultat final souhaité.
L'aérographe me permet de réaliser un lissage des modelés là où c'est nécessaire avant les couches de glacis de finition.
 
 
C'est un outil qui demande beaucoup de soins.
 
Les peintures doivent être correctement diluées et sans impuretés, sinon il a vite fait de se boucher. (Galère!).
 
Avec l'acrylique, il doit être nettoyé en permanence car celle-ci sèche si vite qu'elle a tôt fait d'ostruer la buse. (Galère!).
 
 Et en fin de séance d'aérographe , le démonter entièrement pour le mettre à tremper dans du nettoyant. Sinon,  même bien rincé, à force, il s'encrasse. (Galère!).
 
En bref, j'aime bien l'aérographe à petite dose.


On voit bien ici le moelleux que cette couche d'aérographe rajoute.
Par contre, on perd en contraste. Il réapparaitra grâce aux couches suivantes. 





















Jour 8 - Jeudi 31 Janvier 2008
  Aujourd'hui , je réalise le gros du travail sur le visage et les cheveux



Et puis un  peu de couleur enfin pour faire chanter cette silhouette,
vu le sujet, c'est la moindre des choses...


Jour 9 - Vendredi 01 Fevrier 2008

Bienvenue sur Planète Palette !
Attention, on s'enfonce.

Ce qui est sympa sur Planète Palette, c'est que ça bouge tout le temps



 Aaah les catalogues de lingerie....
Source d'émoi léger
et d'inspiration pour les artistes
   Et en plus, elle respire...

Jour 10 - Samedi 02 Fevrier 2008

Aujourd'hui avancée significative sur le front des détails

Le trompettiste et les instruments.
Pour le visage, je conserve la matière du bois en jouant avec des transparences et des frottis.
Cela accentue l'effet sculptural.
Le voile. c'est le genre de zone qui demande de la patience.
Il faudra encore une couche au moins.
Les trois etapes principales du travail des pieds.

Jour 11 - Dimanche 03 Fevrier 2008

Au coeur de l'action



Le collant qui file.
Encore un détail à travailler au pinceau fin ! 
On aperçoit aussi le voile avec une couche de plus.
 Je projette une première fine couche de résine acrylique avant d'appliquer les glacis.
La nuit pour sécher. A demain. 


Jour 12 - Lundi 04 Fevrier 2008

Les Glacis 
Toujours la même zone de la silhouette.
On voit bien  les différentes nuances que permettent les glacis. Ici rose, orange, bleu-vert.

L'heure des vernis a sonné.
 

























L'aspect laiteux disparait en séchant.
Je passe  2 couches au pistolet et une couche de finition au pinceau avec plusieurs heures de séchage entre chaque.
J'aime bien coucher la silhouette, cela me permet de la redécouvrir sous un angle différent. 

Cela fait plusieurs années que je découpe les silhouettes en laissant une marge autour et c'est la première fois que j'y met de la couleur.
Cela fonctionne bien.



 
Jour 13 - Mardi 05 Fevrier 2008
 
Le travail est terminé.
A un détail près, les conditions d'éclairage de l'atelier ne me permettent pas de faire une bonne photo pour vous présenter la silhouette.
Je photographie mes grands travaux au soleil et aujourd'hui il joue à cache-cache.
Je rajouterai le cliché dès que possible.












Jeudi 07 Fevrier 2008

Aujourd'hui, grand soleil sur le Bordelais.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire